ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Alsace

Actions régionales

Contexte régional

L’organisation de l’activité humaine sur le territoire est déterminante dans la réponse aux enjeux d’efficacité énergétique et d’adaptation aux changements climatiques. C’est pourquoi l’ADEME Alsace s’investit dans l’émergence des territoires et villes durables de demain.

« L’Alsace appartient, par sa géographie et pour une part importante de son économie, à l’espace rhénan. Si elle est la plus petite des régions françaises avec ses deux départements, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, c’est aussi l’une des plus densément peuplées, comptant plus de 1,8 million d’habitants soit 219 habitants par km◊, presque deux fois plus que dans l’ensemble de la France métropolitaine.
Le phénomène de périurbanisation s’y poursuit au même rythme depuis plus de quinze ans.
Si le secteur tertiaire marchand est le principal contributeur à sa croissance, l’Alsace demeure néanmoins la deuxième région la plus industrialisée de France » (source : INSEE).

Le changement climatique est une réalité en Alsace : la température moyenne de ce territoire a augmenté de quasiment 1 °C ces dernières décennies, d’après le Schéma régional climat air énergie (SRCAE).

Ce changement climatique nécessite de préparer les villes et les territoires aux problématiques énergétiques et climatiques de demain. Les collectivités jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique : elles émettent directement 15 % des émissions de GES nationales par le patrimoine (mairie, école, piscine…) qu’elles gèrent et les services qu’elles rendent à leurs administrés (déchets, services sociaux, eau…). 50 % des émissions sont dues à leur politique d’urbanisme, du logement ou des transports.

La notion d’urbanisme durable se diffuse de plus en plus dans la société française notamment grâce à l’impulsion du Grenelle Environnement. Cette notion repose sur une même base : un projet urbain maîtrisé et une gouvernance affirmée.
Cette base doit avoir pour objectif d’intégrer les défis du développement durable et de réduire l’empreinte écologique du projet urbain. De ce fait, l’urbanisme durable insiste sur la prise en compte de l’ensemble des enjeux environnementaux en leur attribuant des niveaux d’exigence ambitieux.

Au-delà des seules politiques d’urbanisme, les territoires durables jouent un rôle majeur pour répondre aux enjeux de lutte contre le changement climatique et d’adaptation à ses effets. Pour cela, ils doivent entrainer l’ensemble des acteurs (collectivités, entreprises, associations, particuliers) autour d’une stratégie partagée et d’actions individuelles et collectives répondants aux préoccupations actuelles (emplois, précarité énergétique, santé, environnement…).

Cartographie des Plans climat énergie territoriaux (PCET)
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)
Cartographie des Plans climat énergie territoriaux (PCET) (nouvelle fenêtre). Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé de la carte (DOCX - 13.9Ko)

Pour répondre aux enjeux du changement climatique à l’échelle territoriale, l’ADEME et la Région Alsace contribuent à la diffusion des Plans climat énergie territoriaux.

CIT’ERGIE® : un outil pour le management efficace des politiques Énergie-climat

Une démarche en quatre étapes

Véritable guide méthodologique destiné à l’amélioration continue de la politique énergétique des collectivités, le processus du label se conduit en quatre étapes avec l’appui d’un conseiller Cit’ergie® accrédité par l’ADEME :

  • l’état des lieux de la situation initiale qui s’appuie sur un catalogue standardisé de 79 actions ;
  • la définition d’un programme pluriannuel de politique énergie climat ;
  • la phase de labellisation avec l’intervention d’un auditeur accrédité si la collectivité satisfait aux exigences du label ;
  • la mise en œuvre continue, évaluée, avec chaque année une visite de suivi du conseiller Cit’ergie®.

Tous les 4 ans, le label est remis en question : la collectivité entre alors dans un nouveau processus assorti d’un audit.

Et en pratique…

L’ADEME et la Région Alsace offrent aux collectivités qui souhaitent s’engager dans la labellisation Cit’ergie® un accompagnement technique, un soutien financier et l’animation d’un réseau d’échange entre collectivités Cit’ergie®.
Pour s’engager dans le processus, la collectivité doit délibérer sur sa volonté de s’engager dans la démarche de labellisation avant de :

  • s’organiser en mode « projet » ;
  • réaliser le pré diagnostic sommaire de sa situation énergétique et de ses compétences avec la Direction régionale ;
  • mandater son conseiller Cit’ergie parmi les 28 accrédités et signer une convention de partenariat avec l’ADEME.

Télécharger la plaquette

N’hésitez pas à consulter également le site Cit'ergie

Appel à candidatures 2016 CIT'ERGIE®

Cit'ergie est un label destiné aux collectivités (communes et intercommunalités) qui souhaitent contribuer activement à améliorer leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatiques. Ce label est une déclinaison de EEA® (European Energy Award) porté en France par l’ADEME.

L’ADEME et la Région Alsace lancent un Appel à Candidatures pour sélectionner en 2016, des territoires alsaciens intéressés à intégrer cette démarche.

Règlement de l’appel à candidatures (PDF - 772.2Ko)

Dossier de candidature (DOCX - 139.2Ko)

Dépôt des candidatures du 1er janvier au 30 septembre 2016.

Contact : Laurent PLANCHET (ADEME) — Tél. : 03 88 15 46 45

Approche environnementale de l’urbanisme (AEU²®)

Pour prendre en compte les enjeux environnementaux dès la conception d’un projet d’aménagement du territoire, l’ADEME a conçu la méthode de l’approche environnementale de l’urbanisme. De la même façon que le décideur conçoit son projet en fonction d’objectifs sociaux et économiques, l’AEU²® lui permet de définir des objectifs environnementaux.

L’AEU²® développée par l’ADEME s’inscrit dans la continuité de l’AEU²® de première génération. Elle s’enrichit d’une attention particulière dédiée à l’analyse croisée des enjeux environnementaux et à la concertation entre les partenaires du territoire.
Une AEU²® peut être réalisée à différentes échelles : SCoT, PLU, PLUi, PLH, PDU, études urbaines, opérations d’urbanisme opérationnel (ZAC, lotissements…).

En savoir plus :

L’ADEME propose un programme de formation à l’AEU2 afin d’améliorer les compétences des acteurs des territoires :

Contact : Laurent PLANCHET (ADEME) — Tél. : 03 88 15 46 45

Territoire à énergie positive (TEPOS)

Un territoire à énergie positive est un territoire dont les besoins d’énergie ont été réduits au maximum et sont couverts par les énergies renouvelables locales, selon les 3 principes de la démarche négaWatt : sobriété énergétique, efficacité énergétique et énergies renouvelables.

Un territoire à énergie positive est aussi un territoire qui adopte des approches spécifiques répondant à de nombreux autres enjeux (économiques, sociaux, démocratiques et environnementaux) en faveur d’un authentique développement durable.

Contact : Laurent PLANCHET (ADEME) — Tél. : 03 88 15 46 45

Outil pour comparer des scénarios d’aménagement et de construction sur la production de Gaz à effet de serre (GES)

Les outils GES ScoT, GES PLU, GES OpAm permettent de mesurer l’impact de différents scénarios d’aménagement sur la production de GES. Ils sont conçus pour être utilisés par les collectivités locales, les services déconcentrés de l’État et les professionnels de l’urbanisme.

GES ScoT et GES PLU permettent d’effectuer des simulations de production de GES selon différentes hypothèses de PADD.
GES OPAM permet d’effectuer des simulations de production de GES selon différentes hypothèses d’aménagement (desserte, orientation des bâtiments, matériaux de construction…).

En savoir plus sur les outils GES d’aménagement de construction.